đŸČ Connaissez-vous toutes les techniques de conservation des aliments ?

Stockage à basse température

Le stockage des aliments au froid est la mĂ©thode de conservation des aliments la plus simple. Elle s’effectue dans les rĂ©frigĂ©rateurs et les endroits frais et sombres tels que les caves, les sous-sols non chauffĂ©s et les garde-manger. Le refroidissement prĂ©serve les aliments en ralentissant la croissance des micro-organismes qui provoquent leur dĂ©tĂ©rioration. Avant l’invention du rĂ©frigĂ©rateur, la rĂ©frigĂ©ration des aliments Ă©tait courante dans les caves Ă  lĂ©gumes et les glaciĂšres. Les aliments idĂ©aux pour la conservation dans une cave Ă  lĂ©gumes sont : les pommes de terre, les ignames, les oignons, l’ail, les pommes, les choux, les navets, les betteraves et les carottes.

SĂ©chage des aliments

Le sĂ©chage des aliments empĂȘche le dĂ©veloppement des bactĂ©ries, des levures et des moisissures par l’Ă©limination de l’humiditĂ©. La dĂ©shydratation est pratiquĂ©e depuis l’AntiquitĂ©, les peuples prĂ©historiques faisant sĂ©cher des graines au soleil. Les dĂ©shydrateurs Ă©lectriques, les fours et la lyophilisation accĂ©lĂšrent aujourd’hui le processus qui se faisait traditionnellement au soleil et Ă  l’air. Les aliments qui se dĂ©shydratent bien sont les fruits, les lĂ©gumes, les lĂ©gumineuses, les Ă©pices, la viande et le poisson.

Fumaison

Le fumage de la viande est une mĂ©thode de conservation des aliments depuis des milliers d’annĂ©es. Les bactĂ©ries meurent lorsqu’elles sont exposĂ©es Ă  des tempĂ©ratures Ă©levĂ©es (66 °C).

On s’accorde Ă  dire que la viande fumĂ©e peut se conserver longtemps si elle est correctement emballĂ©e et stockĂ©e. Lorsqu’elles sont conservĂ©es dans des conditions de tempĂ©rature et d’humiditĂ© adĂ©quates, elles devraient se conserver entre une et deux semaines aprĂšs leur date de pĂ©remption.

Dans certains cas, des viandes fumĂ©es ont Ă©tĂ© conservĂ©es pendant des annĂ©es et pouvaient encore ĂȘtre consommĂ©es sans danger. Toutefois, il n’est pas recommandĂ© de conserver les viandes fumĂ©es durant plus de six mois, car leur qualitĂ© risque de diminuer avec le temps.

Par consĂ©quent, si vous cherchez un moyen de conserver votre viande, le fumage est une excellente mĂ©thode Ă  essayer. Veillez simplement Ă  la conserver dans un endroit frais et sec, Ă  l’abri de la lumiĂšre du soleil et de l’humiditĂ©, et vous devriez pouvoir la conserver pendant des mois.

La mise en conserve au bain-marie

Dans les annĂ©es 1800, un cuisinier français nommĂ© Nicolas Appert, connu comme le « pĂšre de la mise en conserve », a inventĂ© la technique d’emballage, de chauffage et de scellage que nous utilisons encore aujourd’hui pour les produits alimentaires. Le processus consiste Ă  placer les aliments dans des bocaux de mise en conserve et Ă  les chauffer Ă  haute tempĂ©rature pour dĂ©truire les micro-organismes qui provoquent la dĂ©tĂ©rioration des aliments.

Pendant le processus de chauffage, l’air est expulsĂ© du bocal et, lorsque les boĂźtes refroidissent, un joint sous vide se forme. La mise en conserve dans un bain d’eau bouillante est idĂ©ale pour les aliments trĂšs acides, comme les fruits et les jus de fruits, les lĂ©gumes marinĂ©s, la salsa, les chutneys, les vinaigres et les condiments. La mise en conserve dans un bain d’eau nĂ©cessite un temps de cuisson prolongĂ© Ă  basse tempĂ©rature pour dĂ©truire les moisissures, les levures et les enzymes responsables de la dĂ©tĂ©rioration, tout en crĂ©ant un joint sous vide pour le stockage Ă  long terme.

La mise en conserve sous pression

DeuxiÚme type de mise en conserve domestique, la mise en conserve sous pression utilise des températures élevées (115 °C) et un équipement spécial pour conserver les aliments peu acides, comme les légumes, les produits laitiers, la viande et les fruits de mer, les légumineuses et les soupes.

Scellage sous vide

En Ă©liminant tout l’oxygĂšne d’un rĂ©cipient, nous pouvons prolonger la durĂ©e de conservation de divers types d’aliments. J’ai hĂ©sitĂ© Ă  ajouter le scellement sous vide Ă  cette liste de mĂ©thodes de conservation des aliments, car il ne s’agit pas vraiment d’une mĂ©thode autonome de conservation des aliments.

Le scellage sous vide doit ĂȘtre utilisĂ© en conjonction avec d’autres mĂ©thodes de conservation des aliments. Le scellage sous vide de la viande vous permettra de la conserver plus longtemps au congĂ©lateur. Le scellage sous vide d’aliments lyophilisĂ©s permet de conserver le croquant de ces aliments. Enfin, les aliments secs en vrac, comme le riz et l’avoine, se conserveront beaucoup plus longtemps s’ils ont Ă©tĂ© scellĂ©s sous vide.

Cette mĂ©thode prĂ©sente l’inconvĂ©nient de nĂ©cessiter des sacs en plastique ou en Mylar. Bien que j’apprĂ©cie le concept de mise sous vide des aliments, la nĂ©cessitĂ© d’utiliser ces sacs en plastique m’a jusqu’Ă  prĂ©sent dissuadĂ© de le faire.

En outre, il existe une machine Ă  sceller sous vide spĂ©ciale qui scelle ces sacs Ă  chaud. Il existe Ă©galement un accessoire spĂ©cial qui permet de sceller sous vide des aliments secs dans des bocaux. Cela pourrait ĂȘtre utile pour prolonger la durĂ©e de vie des noix et des fruits secs, en particulier dans mon climat humide.

Annonces partenaire :

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.6 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
ModĂšle
Sac Ă  dos US
Mil-Tec
Sacs Ă  Dos Militaire
100L SPAHER
Sac Ă  Dos Militaire
de Randonnée YOODI
Critiques
exceptionnel
15 144 votes
exceptionnel
712 votes
exceptionnel
220 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

La congélation

La congĂ©lation des aliments nĂ©cessite peu d’Ă©quipement spĂ©cialisĂ©, tout en prĂ©servant les saveurs et les textures fraĂźches. La congĂ©lation ralentit la croissance des micro-organismes et des enzymes qui peuvent provoquer la dĂ©tĂ©rioration des aliments. Pour obtenir les meilleurs rĂ©sultats, congelez les aliments Ă  tempĂ©rature ambiante, retirez tout l’air du sac de congĂ©lation et consommez-les dans les six mois suivant la congĂ©lation. Le fait de sceller les produits congelĂ©s dans des sacs sous vide empĂȘche la formation de cristaux de glace et peut prolonger la durĂ©e de conservation des aliments.

La lyophilisation

La lyophilisation est un processus de dĂ©shydratation Ă  basse tempĂ©rature qui consiste Ă  congeler les aliments et Ă  Ă©liminer la glace par sublimation (transformation de la glace en vapeur). Cette mĂ©thode peut ĂȘtre utilisĂ©e dans un congĂ©lateur (cela prend plusieurs semaines), sur de la glace sĂšche ou Ă  l’aide d’un lyophilisateur moderne, ce qui peut prendre moins de 24 heures.

La fermentation

La fermentation est une rĂ©action chimique au cours de laquelle des micro-organismes, tels que des bactĂ©ries ou des levures, transforment des hydrates de carbone en alcool ou en acides organiques dans des conditions anaĂ©robies. Ce processus est Ă  l’origine de certains de nos aliments exotiques prĂ©fĂ©rĂ©s comme le kombucha, le kimchi mais aussi la choucroute, le fromage, le yaourt et le pain au levain.

La conservation dans le sel et le sucre

Avant la rĂ©frigĂ©ration industrielle, la plupart des aliments Ă©taient conservĂ©s Ă  l’aide de sucre, de sel ou d’un mĂ©lange des deux. Le sel et le sucre rĂ©duisent la teneur en eau et inhibent la croissance microbienne dans les viandes, les fruits et les lĂ©gumes, ce qui favorise la conservation. Les aliments conservĂ©s avec du sucre sont les confitures et les gelĂ©es, tandis que la morue salĂ©e, le porc salĂ©, le corned-beef et le bacon sont des aliments couramment conservĂ©s avec du sel.

L’alcool

Les fruits sont depuis longtemps conservĂ©s dans l’alcool. Au XVIIIe siĂšcle, en Europe, des fruits comme les pĂȘches, les cerises et les abricots Ă©taient plongĂ©s dans du brandy et servis en dessert aprĂšs le repas. L’alcool extrait l’eau des aliments, tout comme le sel et le sucre, ce qui inhibe la croissance microbienne. Cette mĂ©thode est idĂ©ale pour la fabrication d’extraits et d’alcools infusĂ©s, comme pour le dessert Rumtopf, une mĂ©thode allemande de conservation des fruits d’Ă©tĂ© dans l’alcool.

Le marinage au vinaigre

Les microbes ne peuvent pas survivre dans un environnement trĂšs acide. Le vinaigre peut donc ĂȘtre utilisĂ© pour la conservation des aliments sans chauffage ni mise en conserve. Effectivement, le marinage au vinaigre crĂ©e un environnement trĂšs acide qui tue les microbes et modifie la saveur et la texture des aliments. Le vinaigre, le sel et le sucre sont chauffĂ©s et ajoutĂ©s aux fruits ou aux lĂ©gumes pour faire des pickles de concombre, de gombo, de pommes, de betteraves, de poivrons, de carottes, d’oignons, de choux-fleurs, de haricots verts et de prunes. Un exemple simple de cette technique est le tonneau Ă  cornichons Ă  l’ancienne.

Conservation Ă  l’huile d’olive

L’huile d’olive extra-vierge est un conservateur naturel qui empĂȘche la dĂ©tĂ©rioration des aliments en les isolant de l’air, ce qui permet de ralentir l’oxydation et la moisissure. Elle est utilisĂ©e pour conserver les herbes fraĂźches, les lĂ©gumes et le poisson. Il est important de garder Ă  l’esprit la sĂ©curitĂ© alimentaire lors de la conservation de lĂ©gumes tels que l’ail, les champignons, les piments ou les herbes dans l’huile : ces aliments peu acides peuvent ĂȘtre une source de bactĂ©ries et doivent ĂȘtre conservĂ©s au rĂ©frigĂ©rateur par prĂ©caution.

Laisser un commentaire